Lettre de G. Debaille

Lettre de G. DEBAILLE à Mme le Maire de VIC

Pour lire la lettre de l’ancien Maire de VIC,   cliquez ci-dessus

téléchargement

 

Publicités

2 réflexions sur “Lettre de G. Debaille

  1. Dans la mesure où les utilisateurs de ce site ne font pas leur boulot, je me sent dans l’obligation de le faire et de publier ce droit de réponse:

    Vic, le 10 mars 2016

    Mesdames, Messieurs,
    Monsieur l’ancien Maire,

    A la lecture du courrier d’abord confidentiellement distribué dans quelques boites à lettres judicieusement sélectionnées et désormais plus largement diffusé sur votre site, je ne puis plus rester sur ma réserve et sur ma position coutumière : « Le silence est d’or ».
    Et je vous prie de bien vouloir mettre en ligne mon « droit de réponse » qui n’engage que moi.

    Qui suis-je ? Qui connaît Christine HENRY à Vic ? Pas grand monde !
    Occupée par ma vie de famille et mes activités professionnelles à l’extérieur, je me montre peu. Ici, chez moi, je n’aspire qu’à la quiétude.
    Je salue les personnes de ma connaissance, respecte au plus haut point tout un chacun et attends de même en retour.
    Pour cette raison, je ne me mêle pas des « querelles de clocher » et ne m’en suis jamais mêlée. Cela ne m’intéresse pas, ce n’est pas constructif.
    Pourtant, je suis native de Vic, attachée à mes racines ; mon nom de jeune fille est JEANJEAN.

    Aujourd’hui, certaines phrases fortes du susdit courrier désormais largement diffusé me heurtent profondément et je tiens à exprimer mon désappointement… non pas à mon égard mais celui de ma famille.

    Je ne peux parler d’Arthur JEANJEAN, mon arrière-grand-père, Maire de Vic de 1935 à 1962. Je ne l’ai pas connu.

    Par contre, dans une petite communauté comme la nôtre où tous ont grandi ensemble, quel manque de respect envers mon propre père, ses sœurs, ses cousins et cousines !
    Comment peut-on oser affirmer ne constater « ni dans son héritage, ni dans sa transmission, aucun fait marquant ou exceptionnel » ?
    Je n’insisterai pas sur les nombreuses actions de mon papa lors de son mandat d’adjoint à la communication de 1995 à 2001. Simplement, et pour mémoire, dites-moi donc en quelle année, et grâce à qui, Rhoda SCOTT, renommée internationale du jazz, est venue jouer et chanter à Vic ? Cela n’était-il pas exceptionnel ?

    La famille a-t-elle fait la demande de voir honorer la mémoire de son aïeul ? Sans doute oui. Il est là simplement question de respecter notre « devoir de mémoire » vis-à-vis de notre ancêtre qui fit certainement « son possible » durant ces pénibles années d’avant et après-guerre.

    Enfin, je m’insurge lorsqu’il est question, en conclusion de cette lettre, je cite : de « personnes rancunières, malveillantes et méchantes »… Qui, à ce jour, est-il/ sont-ils rancunier(s), malveillant(s) et méchant(s) ?…

    Ces quelques points abordés, si je m’exprime aujourd’hui, c’est pour que mes enfants et ceux de mes cousins et petits-cousins n’aient aucun doute au sujet de leurs « anciens », toutes générations confondues, et continuent de parcourir les rues de leur village la tête haute.
    Mesdames, Messieurs, Monsieur l’ancien Maire, soyez raisonnables et cessez donc cette polémique stérile ; quant à moi, l’affaire est close.

    En conclusion, là est l’essentiel de ma réaction, je regrette autant de « petitesse » et de manque de valeurs dans notre petit microcosme vicois.
    J’espère profondément que les générations montantes et futures adopteront une attitude plus intelligente et plus conciliante dont le Monde en son entier a bien besoin.

    Recevez, Mesdames, Messieurs, Monsieur l’ancien Maire, mes salutations les plus … respectueuses.

    Christine HENRY

    Copies à Madame le Maire et son Conseil Municipal ainsi que dans quelques boites à lettres de mon choix.

    J'aime

    1. Nous ne pouvons passer nos journées sur le site ni dégainer plus vite que notre ombre ! Nous ne le souhaitons pas, d’ailleurs, car nous tenons à nous accorder un temps de réflexion et à nous consulter avant de prendre des décisions. Un délai d’une semaine nous semble, à nous, tout à fait raisonnable ! Bien avant votre intervention, nous avions déjà décidé de faire état des différentes réactions que nous pourrions collecter et publier, avec accord des auteurs, dans un souci de transparence et d’impartialité…Donnez-vous aussi du temps pour éviter d’accuser à la légère et tout le monde s’en portera mieux ! Cordialement, V.I.C.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s