Il y a 100 ans : la météo

telechargement
1917 est une année difficile sur le plan météorologique. Le froid s’installe sur le pays et dure jusqu’en avril.

D’abord, une vague de froid terrible s’abat sur la France en janvier et février. On relèvera – 25 ° à Gérardmer, -20° à Grenoble, – 18 ° à Lyon et -15,5° à Paris. Le lac du Bois de Boulogne gèle, ainsi que le Canal St Martin où des péniches, bloquées, doivent être dégagées par les mariniers.

En mars, la capitale reçoit d’abondantes chutes de neige et le mois d’avril, en France, sera le plus froid depuis 1837 !

Passe l’été.

En septembre, le sud-ouest (Biarritz) et l’est (Besançon) endurent des pluies diluviennes. En décembre, l’est et le nord sont la proie de tempêtes de neige, tandis que des intempéries s’invitent dans les P-O. La dernière semaine de 1917 accusera un froid intense en France et Perpignan sera sous 40 cm de neige !

Et pendant cette dure année, nos Poilus… dans les tranchées…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s