Précarité énergétique

 

« La tragédie que portent les chiffres, c’est leur impossibilité à rendre compte de toute la réalité »

Ces vingt dernières années, la précarité énergétique s’est installée en France. En clair : la part disproportionnée du budget consacré au chauffage par les personnes les plus modestes augmente…

Aujourd’hui, 4 millions de personnes (1,6 million de ménages) déclarent avoir froid chez elles. Ce chiffre a accusé une hausse de 72 % entre 1996 et 2013.

Le fléau touche : les locataires, les familles mono-parentales et les personnes seules (jeunes et seniors).

Que cachent ces chiffres ?

Des hommes, des femmes et des enfants se voient contraints, par exemple, de négliger leur hygiène. En effet, se doucher dans une pièce glaciale ne tente personne !

Un logement mal chauffé équivaut aussi à pousser des enfants à bâcler leurs devoirs : apprendre ses leçons, faire ses exercices engoncé dans une doudoune et les doigts gelés, c’est tout ce que l’on veut sauf confortable !

La liste des désagréments engendrés par la précarité énergétique est longue : dépressions, céphalées, grippes, bronchites, asthme , etc.

Pourquoi cette nouvelle situation ?

Le prix de l’énergie a flambé tandis que la hausse des salaires a ralenti. Or 60 % des logements construits avant 1975 sont très énergivores…

La situation est à ce point critique qu’en 2015, les fournisseurs d’énergie ont comptabilisé 577 000 interventions pour impayés.

La cinquième puissance économique du monde, la France, est -elle à ce point impuissante, inefficace, qu’elle doive laisser se geler en hiver une partie non négligeable de sa population ?

A moins que la question ne se pose en termes de…priorités, d’autres priorités…

Comment ne pas penser à l’amère constatation de l’abbé Pierre : «  Les hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques. On ne pleure pas devant les chiffres. »

J-F. L

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s