Septembre

Septembre, comme son nom l’indique, était le septième mois de l’année romaine, qui commençait en mars. C’est le neuvième de notre calendrier.

Son premier jour est celui de l’automne météorologique qui couvre septembre, octobre et novembre.

L’automne astronomique, lui, est déjà là puisqu’il s’étend du 7 août au 7 novembre et l’automne calendaire, en total décalage avec l’un et l’autre, ne pointera son nez vers la dernière décade du mois.

Curieusement, alors qu’on évoque l’automne et, partant, la chute des feuilles, la mort annoncée de la nature, et patati et patata, c’est en septembre que tout renaît et prend vigueur chez les humains : septembre est, chez nous, le mois de la rentrée des classes ainsi que celui de la reprise de maintes activités mises en sommeil durant l’été (associations, « saisons » culturelle et artistique… conférences, expositions, etc.).

C’est généralement en septembre que se font les vendanges en France (d’où le nom de vendémiaire donné au mois du calendrier républicain qui s’étendait du 22 septembre au 21 octobre) même si, en cinquante ans, la date du début des vendanges a avancé d’un mois, en raison du réchauffement climatique.

Mais, pour évoquer septembre, convoquons le poète Verlaine, qui a écrit En septembre (in Poèmes divers) :

Parmi la chaleur accablante
Dont nous torréfia l’été,
Voici se glisser, encor lente
Et timide, à la vérité,

(…) La brise purificatrice
Des langueurs morbides d’antan,
La brise revendicatrice
Qui dit à la peste : va-t’en !

Et qui gourmande la paresse
Du poète et de l’ouvrier,
Qui les encourage et les presse…
«  Vive la brise !  » il faut crier :

 «  Vive la brise, enfin, d’automne
Après tous ces simouns d’enfer,
La bonne brise qui nous donne
Ce sain premier frisson d’hiver ! » 

Hé là ! Doucement, Paul Verlaine, on voit bien que tu es né à Metz ! Que la brise d’automne s’en aille faire « frissonner » au-dessus du 45ème parallèle car :

       1 ) Nous, ici, en Languedoc, nous profiterons de belles journées ensoleillées, sous un ciel qu’on croirait immortellement bleu, et la plage continuera d’offrir aux petits comme aux grands son beau sable doré les jours de détente et repos.

        2 ) Enfin, à VIC, après une saison estivale riche, agréable et variée, nous avons encore de bons moments de convivialité à vivre, dehors, dans la douceur de septembre :

  • la fameuse « Journée à l’ancienne », ce dimanche 3,

  • le concours de pétanque,

  • la journée du patrimoine,

  • les premières « Médiévales de Vic » le week-end des 16 et 17.

    Non ! décidément, les Vicois ne sont pas prêts, mais alors pas du tout, à accueillir le « premier frisson de l’hiver » !

F. P-L

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s