Mais quelle mouche avait piqué madame le maire ?

Lors de la cérémonie des vœux , madame le maire a gratifié l’assistance d’un discours empreint de solennité et truffé de références littéraires. Sacrifiant aux lois du genre, elle a établi le bilan de ce qui avait été réalisé sur la commune, annoncé les projets et témoigné de sa foi inébranlable dans le bien-fondé de l’action entreprise, promettant au passage de tenir ferme le gouvernail, sans faiblir.

Fort bien !

Surprise : proclamant qu’elle n’était inféodée à personne, elle a martelé par trois fois qu’elle subissait critiques et attaques, mais que celles-ci ne la touchaient point, n’avaient aucune importance, la laisseraient de marbre et ne la feraient pas dévier d’un iota.

Première remarque : faire état, par trois fois, de critiques et prétendre, par trois fois, qu’elles ne l’impressionnaient pas équivaut, en fait, à un notable aveu de faiblesse… Pourquoi en parler à l’envi si elles ne comptent pas ? On peine à croire à l’indifférence du Sage dominant le débat du haut de sa sérénité !

Deuxième remarque : qui était visé ? D’où provenaient ces critiques ou attaques évoquées par notre maire? Nous, élus de l’ « opposition », n’en savions fichtre rien ! Or, vu que le dernier « coup de bec », dans ce site, remontait au 20 octobre 2016, nous avons décidé de ne pas nous sentir incriminés. Bien nous en a pris : le coeur léger nous avons pu, ainsi, profiter de la brasucade et des petits fours. Seulement voilà : plus tard, à force de réfléchir, de chercher qui pouvait bien être accusé de mettre les bâtons dans les roues de madame le maire, il a fallu se rendre à l ‘évidence et…

Troisième remarque : madame le maire s’en prenait, une fois de plus, à son « opposition ». (Rappelons, au passage, que ce n’est pas nous qui avons inventé ce terme consacré qui, dans certains cas, s’avère inapproprié et, bien souvent, mal compris !) D’ailleurs les Vicois présents, et certains nous l’ont fait savoir, ont bien senti dans ses propos une allusion à peine voilée aux élus de la liste non majoritaire, d’autres, même, une attaque manifeste contre eux.

Force est alors de réagir.

C’est trop facile, quand on a 18 élus sous la main, votant comme un seul homme, d’arguer sans cesse qu’on ne fait pas ce que l’on veut sous prétexte que l’on a une « opposition ».

Il paraît que madame le maire ressert toujours cette antienne quand, interpellée, elle veut se dédouaner…

Or, rendez-vous compte du danger que nous représentons à… 5 élus !

De fait, nous sommes le bouc émissaire idéal, toujours sous le coude, prêt à l’emploi.

Si nous avons maintes fois endossé, malgré nous, ce rôle, cela devient lassant, à force, d’autant que c’est parfaitement inexact et qu’à nous 5, privés de potion magique électorale, nous n’avons rien d’irréductibles, capables de mettre en pièces une troupe lourdement armée de 18 voix.

Il faudrait arrêter un peu ces plaintes perpétuelles et cesser de prendre les gens, nous y compris, pour des imbéciles !

Le 20 octobre 2016, voyez à quel point notre dernier « coup de bec » a été odieux, jugez du caractère horrible et méchant de notre article : nous avons, pour nos concitoyens, fait le point sur… le Plan Vigipirate ! Certes, il y avait là de quoi se mettre la rate au court-bouillon et ne pas s’en remettre ! La preuve : on se sent encore « attaqué » 15 mois et neuf jours plus tard ! Pourtant il ne fut peut-être pas inutile puisque la zone devant l’école est enfin redevenue accessible… 

Sinon, de fait, depuis 2014, les conseils municipaux se suivent et se ressemblent, à savoir que nous votons régulièrement à 80 % avec la majorité quand nous sommes d’accord avec elle. Lorsque, dans les seuls intérêts de notre village et de nos concitoyens, nous exprimons un avis différent ( ce qui est purement notre droit, ce qui ne relève pas d’une « attaque »!) nous prenons soin de le motiver et nous argumentons point par point notre démonstration.

Enfin (et là machiavélisme à l’oeuvre?) madame le maire nous invite, à nous masser auprès d’elle pour la cérémonie des vœux, sachant que quelques secondes plus tard, elle va publiquement nous dégommer… Pas mal, le coup, en termes de jeu « à la loyale »!

Que devons-nous penser, alors, des démonstrations d’amabilité diverses qui nous sont prodiguées en public ? Voudrait-on manifester à tous combien on est généreux et accommodant envers 5 méchants, 5 ingrats qui ne le méritent pas ?

Si oui, il faut le reconnaître, ça manque de noblesse mais c’est assez malin !

Mais le plus insupportable et le plus bas intéresse ceci :

Que de fois madame le maire n’a-t-elle fini par recourir aux analyses et propositions avisées de l’opposition !

Que de fois, pour certain dossier précis, a-t-elle pris conseil auprès de l’un de nos 5 élus, spécialisé en la matière ! Que de fois l’a-t-elle sollicité, a-t-elle recherché son avis et s’en est-elle remise à lui !

La modestie commande de n’en pas faire état et nous ne déversons rien sur la place publique. Nous acceptons même de laisser notre maire se parer des plumes du paon…

Mais qu’elle ose distiller des mensonges dans l’oreille de ses administrés, pour s’en faire plaindre, en invoquant des misères imaginaires causées par « son opposition », cela nous devient franchement intolérable !

Trop, c’est trop !

En fait, les jérémiades auxquelles nous avaient accoutumés la campagne électorale n’avaient jamais vraiment cessé mais elles sembleraient reprendre de plus belle…

Serait-ce parce que la complainte du malheureux maire incompris a la vertu d’émouvoir dans nos chaumières ? Et parce que nous sommes… à deux ans de la future élection ?

On croit avoir trouvé : la mouche qui avait piqué notre maire était une mouche… électorale !

Vraiment, lors de la cérémonie des vœux, on était en droit de s’attendre à une attitude plus noble, plus loyale, plus honorable et plus juste, enfin plus respectueuse de la vérité, de la part du premier magistrat de notre cité…

Signé : les 5 élus de la liste non majoritaire

Publicités

2 réflexions sur “Mais quelle mouche avait piqué madame le maire ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s