En fait, c’est quoi, V.I.C. ?

A Vic, le 1er septembre, aura lieu la fête des associations.

Vic Info Convivialité (V.I.C.) y tiendra son stand et vous y attend pour vous faire le meilleur accueil.

Afin de clarifier et/ou de rappeler qui nous sommes, nous vous donnons à lire ces quelques

lignes :

A l’issue des élections municipales de 2014, l’écart entre les deux listes était plutôt mince et, à 97 voix près, la majorité changeait de camp.

Pour autant, en application de la loi, la liste conduite par Michel Rico ( Pour Vic passionnément…) ne put prétendre qu’à 5 élus sur 23.

Elus « de l’opposition » (terme consacré que nous ne faisons que reprendre) nous avons décidé de ne pas nous endormir pour 6 ans mais d’honorer la confiance des Vicois qui avaient voté pour nous, sans pour autant négliger les autres.

Or sachant que les élus non majoritaires rencontrent un peu partout des difficultés dans l’exercice de leur mandat, nous avons créé Vic Info Convivialité (V.I.C.). Cette association nous apporte son soutien pour diffuser l’information, exprimer et communiquer nos idées et nos propositions.

V.I.C. ambitionne de faire vivre la démocratie et de prendre en compte les intérêts de tous habitants de Vic.

L’association oeuvre et milite pour le maximum de transparence dans la vie communale, recherche et réclame une réelle concertation des citoyens.

Ces citoyens, elle essaie de les informer de la façon la plus complète, impartiale et objective possible. Ne détenant pas la science infuse, elle s’informe préalablement.

Interactive et ouverte, elle fait place, sur son site, aux contributions des citoyens, sous condition de respect de sa charte.

Bien que ne demandant et ne recevant aucune subvention municipale, V.I.C. trouvait légitime, en tant qu’association vicoise, de figurer sur l’agenda de Vic-la-Gardiole. Il lui a fallu patienter 3 ans avant d’y parvenir.

Sur cet agenda, notre association est présentée comme « politique ».

Si l’on ne considère pas ce vocable comme un gros mot mais si on prend le mot « politique » au sens premier d’affaires relatives à la cité (la πόλις, cité-état chez les Grecs), à son organisation, à sa gestion, à son fonctionnement et si le mot revêt son sens noble, alors, d’accord, V.I.C. est une association « politique ».

Si, en revanche, on veut exprimer l’idée de politicaillerie, alors non, non et non : nous ne nous reconnaissons absolument pas là-dedans !

En effet, c’est l‘intérêt général qui nous inspire et nous guide avant tout  ; il est notre préoccupation prioritaire. Être constructif est le maître mot de notre démarche.

Nous prenons toujours très au sérieux les séances du Conseil municipal et nous les préparons soigneusement. Ces séances peuvent paraître ennuyeuses et longues à quelques élus de la majorité qui y jouent un rôle muet. S’il leur a été dévolu lors d’une « répétition » générale  préalable, qu’y pouvons-nous, sinon regretter de ne débattre qu’avec quelques rares élus ? Étant numériquement minoritaires, nous devons accepter ce fonctionnement.

Il arrive que nous nous « opposions » à la majorité en Conseil municipal, lorsque apparaît un désaccord notable. En ce cas, nous explicitons clairement notre position et fournissons nos suggestions dans l’espoir d’améliorer les choses. Quand, selon nous, elles « vont dans le bon sens », nous ne rechignons jamais à voter avec elle : c’est le cas pour 80 % des votes.

La bienséance est de mise et les échanges courtois, sauf (mais Vic-la-Gardiole n’est pas au pays des Bisounours) manifestation bilatérale d’un brin de mauvaise humeur, heureusement rare.

Généralement, nous sommes écoutés. Poliment. Écoutés mais, hélas, pas toujours entendus…

En espérant que certaines idées feront peu à peu leur chemin, reprenons à notre compte l’affirmation de Bernard Weber : « L’important n’est pas de convaincre mais de donner à réfléchir. »

Enfin, à chaque « délibération » (terme consacré) intervient un vote sans surprise. En effet, 18 oui sont acquis d’avance, ce qui va à l’encontre du sens de « délibération »… C’est ainsi !

Pour notre association, nous avons choisi le nom de

Vic Info Convivialité.

Certains avaient cru bon, en début de mandat, d’ironiser sur notre « convivialité ». Confondaient-ils ce terme avec celui de sauteries, divertissements et amusements ?

Certes, il ne nous aurait pas déplu, c’est indéniable, d’organiser aussi, comme nous le souhaitions initialement, des moments récréatifs mais nous avons vite compris que nos finances ne supporteraient pas le choc. Nous sommes une association de bénévoles ne fonctionnant que sur les cotisations (modestes) de ses membres.

Nous laissons donc, sans regret excessif, les activités festives à la majorité communale qui en a la responsabilité et les moyens financiers, ainsi qu’aux diverses associations vicoises, subventionnées qui s’en acquittent fort bien et dont nous saluons, au passage, le nombre, la diversité, le dynamisme, les actions.

Alors, c’est quoi, pour nous, la convivialité ?

Depuis Brillat-Savarin et en passant par Ivan Illitch, ce terme a vu son sens évoluer.

Nous prenons à V.I.C. celui que donne le Larousse, selon lequel la convivialité est :

« la capacité d’une société à favoriser la tolérance et les échanges réciproques des personnes et des groupes qui la composent. »

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s