Événement au dernier conseil municipal

Les absents ont manqué ça !

Madame le maire propose de voter une délibération pour confier la compétence « assainissement des eaux pluviales » à l’agglo. de SÈTE.

Lecture est faite (laborieuse…) du projet de délibération rappelant la législation, ancienne et récente, pour justifier de cette nouvelle mutualisation. Ensuite la parole est donnée aux membres du conseil municipal.

Un élu de l’opposition rappelle que, lorsqu’il avait été proposé de confier la compétence « assainissement des eaux usées » à l’agglo., les incidences financières avaient été précisées : on prévoyait une augmentation conséquente de la facture d’eau. C’est exactement ce que les Vicois ont pu constater sur leur dernière facture…

En ce qui concerne les eaux pluviales, aucune notion financière n’est abordée dans le projet de délibération soumis au vote du conseil. Pourtant, il est mentionné que les communes de l’agglo. ont réalisé leur schéma de gestion des eaux pluviales. Pour information, celui de Vic nécessiterait un investissement de 2 464 000 €.

Les élus de l’opposition demandent alors que cette délibération soit reportée, et que madame le maire s’informe auprès de l’agglo. des montants nécessaires pour chaque commune et de l’incidence financière pour les contribuables ou usagers du territoire. Madame le maire indique qu’on n’a pas le temps de demander ces compléments d’information car la loi impose que cette délibération soit prise dans un délai de 3 mois, sinon l’absence de décision équivaut à une acceptation.

L’opposition, arguant que le conseil municipal va, de toute façon, majoritairement voter pour cette délibération, propose que la commune de Vic se fasse « frondeuse » en retirant ce point de l’ordre du jour…

Moment de flottement… Un ange passeMadame le maire envisage-t-elle un temps de donner une suite favorable à cette suggestion ? Hélas, elle décide de faire procéder au vote…. Dommage !

Et là…devant nos yeux ébahis… 5 élus de la majorité décident de s’abstenir comme 4 des membres de l’opposition, le 5ème décidant de voter contre.

La délibération ne passe qu’à une majorité de 13 voix ( contre 18 en temps ordinaire ) sur 23 élus au conseil municipal.

                                                                                                                                                                                                                                                      Georges NIDECKER

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s